Le népotisme et la religiosité dans le marxisme-léninisme nord-coréen et quelques autres

mardi 20 décembre 2011, par frank

Le népotisme et la religiosité dans le marxisme-léninisme nord-coréen et quelques autres

Le Comité central et la Commission militaire centrale du Parti des Travailleurs de Corée, la Commission nationale de défense de la RPDC [République populaire démocratique de Corée], le Présidium de l’Assemblée suprême du peuple et le Cabinet de la RPDC font savoir avec la plus grande douleur à tous les membres du Parti, aux fonctionnaires et au peuple de la RPDC que Kim Jong Il, secrétaire général du Parti des Travailleurs de Corée, président de la Commission nationale de défense de la RPDC et commandant suprême de l’Armée populaire coréenne, est décédé d’une maladie subite à 08 h 30, le 17 décembre, 100 du Juche (2011) sur son chemin orienteur.

Juche100 signifie, selon le secrétaire général précédent du Parti des Travailleurs de Corée, papa du défunt, adopter le rôle de maître de la révolution et de la reconstruction de notre propre pays. [...] une action indépendante et créative de chacun pour résoudre les problèmes qui peuvent survenir lors du processus de la révolution et la construction (Revue nord-coréenne Korean Review, wikipedia en castillan). Et la bonne nouvelle est que le nouveau secrétaire général du Parti des Travailleurs de Corée est le fiston de l’actuel.

Une succession de trois secrétaires généraux, père, fils et petit-fils, très normal puisque le fils était également un politicien de maturité inégalée, commandant éminent et illustre du Songun [= avec l’armée comme priorité], patriote sans égal, père tendre issu du peuple, qui rappelait toute l’histoire de la lutte révolutionnaire avec un ardent amour pour son pays et son peuple et ayant un noble dévouement. [...] génie de la révolution et la construction [...], il a mis la dignité et la puissance de la nation à son plus haut niveau et a inauguré l’ère dorée d’une prospérité sans précédent dans l’histoire du pays qui a 5 000 ans, sous la bannière déployée de la modélisation de la société tout entière sur l’idée Juche. [...] En dépit de l’effondrement du système socialiste, la mort du président [= le papa], la plus grande perte pour la nation, de l’offensive vicieuse des forces alliées impérialistes pour étouffer la RPDC et des grandes catastrophes naturelles. Kim Jong Il a transformé la RPDC en une puissance politique et idéologique invincible [...] une puissance militaire invincible qu’aucun ennemi ne peut même provoquer. [... Kim Jong-il a laissé] des contributions immortelles à la cause humaine de l’indépendance. [...] Le cœur de Kim Jong Il a cessé de battre, mais son noble et auguste nom et son image bienveillante seront à jamais rappelés par notre armée et notre peuple et sa glorieuse histoire d’actions révolutionnaires, et les exploits immortels continueront à briller pour toujours dans l’histoire du pays (modeste communiqué du gouvernement (texte intégral en anglais de la KCNA, l’agence nord-coréenne, et non pas sur son site, mais http://news.blogs.cnn.com/2011/12/19/north-korea-heart-of-kim-jong-il-stopped-beating-but-hell-always-be-remembered/).

Les masses roumains ont appelé Nicolas Ceausescu conducteur, génie des Carpates, Danube de la Pensée, architecte de la Roumanie moderne, grand bâtisseur, fils bien-aimé du peuple, phare lumineux, timonier du communisme, étoile polaire du destin national, firmament de l’humanité, etc. (Http : / / certiform.nuxit.net / spip.php Article18). Comme il était aussi généreux, Ceausescu avait 33 membres de sa famille au le Comité Central (Le Monde, dans les années 1980).

Les travailleurs de la Bulgarie ont honoré Todor Jivkov entre 1954 et 1989. Et il n’a placé que sa fille Ludmila Jivkova comme présidente du Comité sur les arts et la culture (avec rang de ministre) de 1975 à sa mort. Avant de 1972 à 1975, elle était vice-présidente dans le même département. Quant au fils, il n’était pas assez sobre pour arriver à quelque chose de sérieux.

En total contraste, le peuple cubain, par le biais de son Parti, a remplacé Fidel par Raul Castro.

J’ai une totale confiance dans le peuple cubain et vénézuélien pour saluer comme il le mérite le Secrétaire Général du PC de Corée et son esprit Juche. Mais, quel honte !, le jour même Le Conseil d’État de Cuba a décrété un deuil officiel à l’occasion du décès du camarade Kim Jong-Il (...) secrétaire général du Parti du Travail de la République populaire démocratique de Corée, durant les 20, 21 et 22 décembre. Trop sobre pour le génie de la révolution et la construction, mais avec le drapeau cubain en berne. Quant au gouvernement bolivarien, il a exprimé sa profonde tristesse en solidarité avec le peuple de la République populaire démocratique de Corée pour la perte de son leader. Là encore, celui a fait des contributions immortelles à la cause humaine de l’indépendance est bien mal honoré par ses potes.

En comparaison, Lénine n’a fait grimper aucun membre de sa famille et voici la fin du communiqué du gouvernement de l’URSS C’est le coup le plus dur subi par les travailleurs de l’Union soviétique et du monde entier depuis la conquête du pouvoir par les travailleurs et les paysans de Russie, et il émeut profondément chaque travailleur et chaque paysan, pas seulement dans notre république, mais dans tous les pays. Les grandes masses du peuple travailleur du monde vont pleurer leur plus grand chef. Il n’est plus parmi nous, mais sa cause est intacte. Exprimant la volonté des masses le gouvernement soviétique poursuivra l’oeuvre de Vladimir Lénine, en suivant le chemin par lui tracé. Le gouvernement soviétique est ferme dans sa position de défense des conquêtes de la révolution prolétarienne (Moscou, le Kremlin, 22.01.1924 ; http://www.agitclub.ru/hist/sov1/lenin01.htm).

Depuis 1924, la solidarité familiale dialectique (ou népotisme, pour moi) croît de plus en plus chez les léninistes.

En revanche, la grandiloquence et l’idéalisme, le rabâchage religieux du gouvernement défenseur du peuple ne s’est pas modifié depuis 1917, avec la création de la Tchéka léniniste pour fusiller et emprisonner les dissidents prolétaires, les socialistes indépendants.

Pire, ces bidouillages sont maintenant employés par tous et partout, en Syrie, ce jour, et il y a quelques mois par ce grand ami et bienfaiteur du peuple comme se présentait Kaddafi, trucidé par des éléments affreux de son peuple, sans oublier l’Iran où seuls les méchants dissidents sont des grincheux. Plus modestement, le petit Sarkozy et ses contradictions continuelles sur les plans économique et politique ne fait que jouer sur ces facteurs de grandiloquence et d’idéalisme, de rabâchage religieux du gouvernement en place, comme ses collègues dans les démocraties cloacales capitalistes.

L’effondrement doctrinal entraîne un effondrement social, comme l’a démontré piteusement le marxisme léninisme. La négation des moyens anticonceptionnels et la pédophilie font sombrer le catholicisme. Le génocide lent des plus pauvres et des plus exclus, avec la destruction écologique, ne vont pas détruire le capitalisme néo libéral (bien armé et avec de nombreux défenseurs assassins en uniforme). Par contre, dans de plus en plus de têtes, il est déjà condamné et mis sous terre.

Frank, 19-20.12.2011.