Sébastien Faure La pente fatale

vendredi 28 juin 2013, par Faure Sébastien

Ce texte conserve une portée aujourd’hui.

C’est le rejet "un mouvement purement idéaliste et de spéculation exclusivement philosophique ou uniquement sentimentale."

C’est la constatation, lors d’alliances pratiques sur des points précis avec d’autres courants "vigilance, circonspection, prudence extrême avant de mettre le pied, sur un chemin qui n’est pas strictement le nôtre."

Frank, 28.06.13

Documents joints