Coordination Haïtienne pour le retrait des troupes de la MINUSTAH d’Haïti

vendredi 27 décembre 2013

Coordination Haïtienne pour le retrait des troupes de la MINUSTAH d’Haïti

Note de Presse

La Coordination haïtienne pour le retrait des troupes de la MINUSTAH [Mission des Nations unies pour la stabilisation en Haïti] d’Haïti proteste énergiquement contre la décision du Congrès National hondurien qui autorise le déploiement de 150 soldats honduriens au sein des forces d’occupation de l’ONU en Haïti, la MINUSTAH. Alors que le peuple haïtien exige le retrait immédiat de ses troupes d’Haïti. La présence des troupes de l’ONU viole le droit à l’autodétermination du peuple haïtien. Et, de plus les soldats de l’ONU ont introduit une épidémie de choléra qui a déjà tué 9000 Haïtiens et en contamine plus de 800,000. Il est inconcevable de constater qu’un pays de l’Amérique centrale continue de cautionner des actes criminels de la MINUSTAH contre le peuple d’un pays le plus appauvri de la planète.

La Coordination salue la décision du gouvernement uruguayen de retirer son contingent de la MINUSTAH au début de l’année 2014. Elle encourage les autres pays du sous- continent américain de faire le retrait unilatéral de leurs contingents de la MINUSTAH.

Par ailleurs, la Coordination profite de l’occasion pour dénoncer le comportement de certains responsables syndicaux se faisant passer comme défenseurs farouches des patrons au Conseil Supérieur des Salaires (CSS) contre les ouvriers qui revendiquent un salaire minimum de 500 gourdes pour 8 heures de temps de travail. Les membres de la présente Coordination n’entendent pas collaborer avec ceux qui décident de comploter avec les patrons contre les ouvriers.

Port-Au-Prince, le 24 décembre 2013

Pour la Coordination :
Yves Pierre-Louis
Tel : 3407-0761 Pierre-Richard Francisque
Tel : 4880-9797