Il n’est pas possible de garantir les droits et une vie meilleure, quand les travailleurs-ses le paient de leur sang !

jeudi 23 juin 2016, par Solidaires A

L’intervention policière et de ses nervis armés, le 19 juin contre un piquet d’enseignants manifestant pacifiquement est la énième provocation du gouvernement central du mexicain et du gouvernement provincial.

Cela dure depuis des années avait déclaré le syndicat CNTE (Coordination nationale des travailleurs de l’Éducation), lors d’une manifestation le 14 juin.

"[...] une répression brutale nous rappelle que les gouvernements n’existent pas pour servir le peuple, mais ils sont là pour répondre à leurs propres intérêts corrompus et odieux."

Frank 23.06.16

Documents joints