РУСКАТА РЕВОЛЮЦИЯ ПРЕЗ ПОГЛЕДА НА ЕДИН БЪЛГАРСКИ АНАРХИСТ La révolution russe vue par un anarchiste bulgare

неделя 25ти декември 2016, от Konstantinov Gueorgui Константинов Георги

La révolution russe vue par un anarchiste bulgare

«L’obscurité et la brume idéologiques ont engendré l’armée et les bataillons de la police marxistes, la Tchéka. Elles ont cristallisé et consolidé la bureaucratie du Parti et de l’administration. Les rejetons des bolcheviks ont dévoré la révolution russe avortée. Et les rangs de leurs partisans ont été multipliés par des lumpens. Une nouvelle classe étatique-capitaliste s’est formée. »

Les différences de salaires se sont accentuées entre les membres de la nouvelle classe et les exploités décimées par la famine, les vagues de répression et les guerres.

«Enseignement pour les anarchistes de cette sanglante et tragique histoire

[…] Après la révolution d’octobre la plupart de nos camarades anarchistes sont allés aux fronts et ils ont laissé les « commissaires du peuple » créer sans obstacles la Tchéka et l’armée rouge (avec l’aide des officiers tsaristes) qui, profitant de la faiblesse organisationnelle et idéologique des compagnons, les ont anéantis ! […]
Il semble que c’est uniquement Fani Kaplan, emprisonnée durant 11 ans dans les prisons tsaristes, qui ait compris qu’au cours d’une guerre civile il faut mettre en marche l’arme sûre de la terreur contre tout nouveau gouvernant [Fani Kaplan la militante anti tsariste et anti léniniste http://www.fondation-besnard.org/spip.php?article2433].
Je n’affirme pas que la liquidation opportune de l’état-major bolchevique pouvait garantir la victoire de la révolution sociale en Russie, mais la décapitation de l’hydre marxiste aurait pu transformer le parti bolchévique en un troupeau impuissant et désordonné. (C’est à peu de chose près ce que Trotski lui-même a écrit à savoir que sans Lénine et sans lui le 25 octobre 1917 aurait été impossible.) […]
Nos compagnons espagnols en 1936-1937 n‘avaient pas non plus tiré la leçon de l’échec russe et ils ont oublié que dans un moment révolutionnaire on « entre » seulement dans un gouvernement pour le détruire. »

Personnellement je crois que certains bolcheviks ont montré, comme par la suite Otto Rühle en Allemagne, leur capacité anti léniniste. C’est le cas du dirigeant ouvrier Gavril Miasnikov à partir de 1921. Mais le problème demeure de la lentissime possibilité des marxistes à comprendre que l’émancipation des travailleurs sera l’oeuvre des travailleurs eux-mêmes, sans tutelle de professeurs.

Frank 25.12.16

Приложени документи