UN AUTRE FUTUR POUR LE KURDISTAN ? Municipalisme libertaire et confédéralisme démocratique

samedi 4 février 2017, par Noir et Rouge

Voici une étude d’un point de vue non hiérarchique et anarchiste d’un mouvement qui affirme avoir abandonné le léninisme : les organisations kurdes ont le mérite de ne pas pratiquer un féminisme de façade, de ne pas cacher leur refus du léninisme (réel, sans le cache sexe de Staline qui aurait effacé le message de Lénine, ce créateur de la tchéka, cet admirateur du bon tchékiste que tout bon communiste doit être).

En 2017, réfléchir sur le mouvement kurde est une façon de célébrer l’anniversaire de la révolution des soviets libres, sans avant-garde et sans direction politique, mais armés de la hargne et de la hâte d’en finir avec l’exploitation sociale de la production coûte que coûte et le prétendu progrès social.

Frank 04.02.17

Documents joints