Les Mères de place de Mai

vendredi 28 avril 2017, par frank

Ce texte est tiré de "L’Argentine des piqueteros : une expérience partageable ," de Frank Mintz Paris, Éditions CNT-RP (sauf erreur, j’ai tous les exemplaires restants), 2011, pp. 45-62.

Cette version est presque identique et depuis 2011 quels changements sont survenus depuis cinq ans ?

L’engagement accompagné du courage et de l’honnêteté de certaines, l’hypocrisie face aux présidents en place d’autres, la corruption et la politisation du groupe en quête de financement, se sont accentués.

Je dirai que c’est la caractéristiques de la " gauche " argentine qui navigue entre le meilleur pour une merveilleuse minorité et une majorité cloacale plus ridicule que dangereuse (sauf quelques personnes), à l’image de l’avocate sans diplôme devenue présidente de la République madame Cristina Fernández de Kirchner.

Frank 28.04.17

Documents joints