Pierre Monatte, sans galons et sans grade

jeudi 19 octobre 2017, par Louis Mercier

"Les grandes colères suivies de prostration, les explosions dans le vide ne l’intéressaient que peu. Mais l’étude d’un milieu, d’une entreprise, d’une industrie, d’une localité, pour y acclimater un noyau de militants, y faire germer une organisation, y faire pénétrer une volonté ouvrière, cela, c’était son fort."

Voir aussi une évocation de l’auteur de la nécrologie :

Raison garder ou la lucidité sans rivage
“ Ce n’est que quand les refus ne sont pas replis ni évasions, mais volontés
tendues vers une autre société et négations lucides de la société
présente que le combat devient clair. ”
Louis Mercier. http://www.fondation-besnard.org/spip.php?article2989

Un caractère, une vie à suivre, à condition de ne pas continuer le marxisme léninisme dont les effets ravageurs apparaissent encore en 2017 du Parti oi(d) au Parti de gauche.

Frank 19.10.17

Documents joints