En pleine dérive libertaire

mercredi 8 novembre 2017, par Ibáñez Tomás

Il est évident que la dérive soulignée ne concerne pas que les libertaires, on y trouve une cohue d’ex marxistes léninistes aujourd’hui dans le NPA, les POI, etc.

Pour éviter une nouvelle fois une telle confusion, il faudrait ne pas oublier que

- le nationalisme qui ignore l’exploitation sociale ne concerne pas les opprimés, même s’ils gobent en partie cette galéjade.

- les problèmes entre partisans des grandes entreprises et du néo libéralisme ne concernent pas forcément les smicards.

- les déclarations de défense de la démocratie qui ne dénoncent pas le capitalisme qui a forgé le mirage de la démocratie sans limitation de la propriété ne concernent pas forcément des milliards d’êtres qui crèvent dans le tiers monde parce que les terres fertiles sont aux mains des multinationales et des nantis de leurs pays.

- les vitupérations contre le fascisme sans condamnation du système de vie (consommation et destruction de l’environnement) ne concernent pas, par exemple, les habitants de la région de Santos - état de São Paulo, au Brésil - qui pataugent dans les déchets contaminants de Rhodia, de Shell, de BP, de Petrobras, de Chevron, etc.

Frank 08.11.17

Documents joints