Retour sur l’Ukraine de Makhno

mercredi 7 février 2018, par Trifon Nicolas

L’auteur réagit sur cette présence de la figure de Makhno vu de l’étranger et vu d’Ukraine.

Serhiy Jadan a bien saisi ce que pourrait être l’attitude de masses libertaires face aux
pitres de la politique, "ces vieux couillons trouillards" :

" [...] je veux que cette jeunesse ne se batte pas pour le pouvoir, je veux qu’elle se batte contre le pouvoir, qu’elle s’empare des banques, et bloque les administrations régionales, qu’elle contrôle les budgets et jette les clercs par les fenêtres de leurs bureaux, qu’elle défile sous les drapeaux noirs pendant les soubbotniki [samedis « communistes » au cours desquels les travailleurs devaient travailler gratuitement pour le régime]…"

Il est logique que cet écrivain ukrainien, face à son pays fracassé et, comme tant d’autres, devenu un pion sur l’échiquier international, ne soit pas enclin à disserter sur la situation actuelle.

Elle est fluctuante et les maffias des super patriotes vomissent leurs discours et se remplissent les poches.

Frank 07.02.18

Documents joints