Rouges dimanches de Ramón J. Sender

mercredi 21 février 2018, par Álvarez Molina Dalia

Sender est connu en castillan (et un peu en français) pour son bref et percutant récit : "Requiem pour un paysan espagnol"

Sa vie et son oeuvre mérite d’être connues parce qu’il a choisi l’engagement auprès des exploités sans céder devant le fascisme catholique et en s’exilant.

Tout en étant de gauche, voire libertaire, il n’a jamais été passionné par la Patrie du socialisme et il a été une victime de la chasse aux sorcières dans la patrie du capitalisme.

Frank 21.02.18

Documents joints