Avant le 30 novembre 2018, SAUVEZ UN LIEU ASSOCIATIF PARISIEN À RAYONNEMENT NATIONAL

mercredi 24 octobre 2018, par Editions Noir et Rouge

Bonjour,

Excuse(z) ce message répétitif, mais la ligne d’arrivée est proche et on voudrait un peu plus d’aide.

Cordialement

Frank

Avant le 30 novembre 2018,
SAUVEZ UN LIEU ASSOCIATIF PARISIEN
À RAYONNEMENT NATIONAL

Au 8 impasse Crozatier dans le 12ème à Paris, l’EDMP*, un grand local, de 220 m², avec plusieurs salles et une cuisine, permet depuis 42 ans la rencontre de nombreux groupes, qui font vivre des pratiques et des échanges autour des livres, de l’édition, du syndicalisme, de l’initiation à la langue française et de l’aide à la scolarisation des étrangers, de la mémoire des immigrations, des alternatives de consommation, du rapport au corps…. Sans oublier les AG et coordinations de mobilisation au niveau de l’Ile-de-France comme national (précaires, éducation prioritaire…). Ce local se veut une bourse du travail, au sens originel de lieu d’éducation et de défense des travailleurs ses.

Les lieux alternatifs et de réunion se font de plus en plus rares, car les loyers flambent, des villes expulsent les bourses du travail ou limitent leur accès, les squats et les occupations sont vite réduits à néant. Ce local doit donc rester, central à Paris, près de la gare de Lyon (qui favorise son rayonnement national), au service des alternatives et des luttes ; comme il l’est depuis longtemps, grâce à son projet coopératif : plus d’une centaine de personnes et de structures participent mensuellement au financement, mènent les activités qu’elles souhaitent dans le local et y disposent d’une librairie associative. Ces coopérateurstrices définissent en AG les grandes lignes de l’utilisation du local et un comité de gestion s’assure de la bonne mise en œuvre de ces orientations.

Les augmentations énormes du loyer et les procès visant à les imposer condamnent à terme la poursuite du projet coopératif. L’AG des coopérateurs -trices a donc décidé l’achat du local : une promesse de vente a été signée en juillet pour 600 000 €, auxquels s’ajoutent 50 000 € de frais.

Nous remercions touTEs celles et ceux qui nous ont déjà permis de rassembler près de la moitié de cette somme, mais les banques sont réticentes à financer un système coopératif, de surcroit vivier de transformation sociale : si nous ne pouvons pas signer avant le 30 novembre nous perdrons le local et en plus 30 000 € pour ne pas avoir obtenu une proposition définitive de prêt avant le 15 octobre.

Vous pouvez participer à ce sauvetage d’un local militant historique et du projet qu’il porte de plusieurs façons complémentaires.

En augmentant notre apport : nous disposons de 290 000 €, mais ça ne suffit pas aux banques : pour faire baisser l’emprunt bancaire en dessous de 350 000 euros, iI nous manque 60 000 euros.

Pour ce faire, deux possibilités :
-  donner à la cagnotte internet : https://www.lepotcommun.fr/pot/i13l3ebo
- 
ou verser un apport à l’association par chèque ou virement sur le compte BRED
« L’EMANCIPATION DIFF MEDIA PROG », à envoyer 8 IMPASSE CROZATIER 75012 PARIS
IBAN : FR76 1010 7001 3300 8200 4850 025 ; BICS : BREDFRPPXXX

En contribuant au remboursement du prêt par un virement bancaire régulier de 5 à 20 € par mois (ou plus) sur le même compte ci-dessus, et en devenant ainsi, si vous le désirez, coopérateur -trice.

Pensez à nous Informer de vos initiatives par courrier, par mail (achampeau01@infonie.fr) ou par téléphone (0620555761). Ces contacts peuvent vous apporter toutes les précisions désirées.

L’Emancipation par la Diffusion de Medias Progressistes,
avec RESF, Emancipation, les éditions Spartacus et Noir et Rouge,
Memoria Viva, l’AMAP les Trognons de la Nation,…

*acronyme de la SARL (Elaboration et Diffusion de Matériels Pédagogiques) qui loue le local depuis 42 ans et aussi acronyme de l’association qui achète le local (Emancipation par la Diffusion de Médias Progressistes)