Solidaire international, février 2019, n° 108

mardi 19 février 2019, par Solidaires A

14 pages d’infos récentes et importantes.

Pour des pays comme le Venezuela et le Brésil, il faudrait un mini dossier car les situations sont tragiques et exceptionnellement tendues.

De plus, les attitudes de camarades proches (quelque soit leur idéologie) qui militent sur place peuvent sembler étranges, quand on ignore la logique de leur analyse.

Personnellement, pour le Venezuela, tout en ayant deux sources d’informations sérieuses complètement divergentes, je ne vois pas qui est plus proche de la réalité.

Quant aux Brésil, si on ne tient pas compte du taux d’abstentions (parmi les couches sociales pauvres) lors des élections présidentielles face à la gauche pourrie et à la droite pourrissante, on perd des éléments de compréhension.

Tout cela pour souligner que la solidarité, pour être efficace, doit reposer sur des pistes sûres.

Frank 19.02.19

Documents joints