La Commune de Paris vouée aux gémonies

Le chaînon méconnu d’un complotisme d’État

jeudi 20 mai 2021, par Yves Pagès

Un très bon exposé des mensonges, des insultes et des calomnies des honnêtes défenseurs de l’ordre capitaliste. Il manque le clergé et des déclarations des assassins patentés : Thiers et Gallifet, mais l’ensemble est excellent.

On pourrait établir un portrait semblable, élaboré par les catholiques, après la fusillade le 13 octobre 1909 de Francisco Ferrer Guardia, athée, anarchiste et franc-maçon et aussi, c’est prouvé, discret collaborateur financier du syndicalisme libertaire de "Solidaridad Obrera".

Sans oublier les socialistes scientifiques Marx et ses partisans dénonçant et donnant les noms dans la presse de "redoutables" provocateurs à la solde du capitalisme : Bakounine, James Guillaume, etc.

Lénine a tracé la voie du socialisme grâce à sa connaissance de Marx et Engels et de leur sagesse :

« Ce qui s’est passé [à Kronstadt, c’est une contre révolution] spontanée petite bourgeoise avec des slogans de liberté du commerce libre et toujours pointée contre la dictature des bolcheviks. Et ce comportement est apparu très souvent dans le prolétariat. On l’a vu dans des entreprises à Moscou et dans beaucoup d’autres endroits en province. Cette contre révolution petite bourgeoise, est indubitablement est plus dangereuse que celle de Dénikine, Youdenitch et Vranguel. » [mars 1921, X congrès du congrès du Parti communiste panrusse, compte-rendu sténographique en russe, page 35)

« On a passé trop de temps à discuter et je dois dire maintenant [qu’il faut] « discuter avec des mitraillettes ». C’est beaucoup mieux qu’avec les thèses proposées par l’opposition ouvrière [Allusions à Alexandra Kollontaïe et à Alexandre Chliapnikov, partisans d’un syndicat séparé du Parti] Maintenant nous n’avons pas besoin d’oppositions camarades : ce n’est pas le moment ! D’un côté comme de l’autre [des contre révolutionnaires et « gauchistes », il faut] répondre en se servant des mitraillettes et non des oppositions. Cela se dégage de la situation objective, ne vous plaignez pas. Nous n’avons pas besoin maintenant d’oppositions, camarade ! Et je pense que le congrès du Parti doit en tirer cette conclusion : la conclusion est : point final, maintenant on en a marre des oppositions. (Applaudissements). » [Même source, p. 121]

Lénine a agi et a vaincu les ennemis (dont le prolétariat soviétique) : Trotsky, Staline, Khroutchev, etc., ont suivi avec le même succès jusqu’à ce que la corruption anéantisse leur œuvre.

Heureusement, Le PC chinois a cloué le bec (d’un point de vue léniniste) en 2009 des opposants qui rappelaient la répression de la place Tienanmen en 1989.

Grâce au guide suprême de Corée du nord et à l’autre de l’Iran musulman, leurs opposants ont été châtiés.

Par chance, nos dirigeants des démocraties occidentales nous ont tracés la voie de la conquête de l’espace, de l’éradication de la misère dans le monde (demain ou après-demain), la victoire sur le réchauffement climatique, l’écrasement de la pandémie. Ivres de bonheur, nous pouvons voir sur les écrans l’efficacité de nos armes blindées et chimiques, les chiffres des morts de faim et d’absence de médicaments que nous avons en stocks, tout en consommant de délicieux plats transgéniques et en respirant l’air de nos centrales chimiques et les particules fines.

150 ans après la Commune de Paris, les présidents démocratiquement élus et les guides suprêmes de nos Thiers et nos Gallifet continuent à consolider le "progrès scientifique" pour l’humanité et dans l’univers.

Frank 20.05.21

Documents joints