La violence anti syndicale ne cesse pas en Colombie

mercredi 3 septembre 2008, par ENS

Les bénéfices de l’aide des Etats-Unis et de la Communauté européenne

La violence anti syndicale ne cesse pas en Colombie. 38 syndicalistes assassinés depuis le début de l’année. Un de moins que durant toute l’année 2007.
 
 

Agencia de Información Laboral ENS. 26 août 2008

Dernier cas registré samedi dernier à Buga

Avec l’assassinat du vendeur de billet de loterie José Omar Galeano Martínez, président national de la Fédération colombienne des vendeurs de loteries (FECOLOC), survenu samedi dernier dans la ville de Buga, département de Valle, 38 sont les syndicalistes que la violence a fauchés (34 hommes et 4 femmes) depuis le 1 janvier 2008 en Colombie, d’après les chiffres de « Escuela Nacional Sindical ».

De tels chiffres démontre l’augmentation inquiétante de ce phénomène en Colombie, étant donné que le nombre de syndicalistes tués en 8 mois est presque égal aux 39 abattus dans tout le pays l’année précédente. Mais cette année présente une condition aggravante : le pourcentage de dirigeants assassinés est plus élevé : 15, contre 10 en 2007.
 
José Omar Galeano Martínez a été abattu par des nervis de deux balles à 22 h, quand il était en moto dans la rue à Buga. Selon des informations de la CUT, centrale syndicale auquel appartient la Fédération colombienne des vendeurs de loteries, Galeano Martínez animait la lutte pour la défense du droit au travail des vendeurs de loterie du pays, contre le transfert des loteries nationales à des entreprises privées. C’est pour cette raison que la CUT affirme qu’il s’agit d’un crime pour des mobiles politiques.
 
C’est le troisième syndicaliste assassiné en août. Le 13, à Puerto Asís, département de Putumayo, Manuel Erminson Gamboa Meléndez avait été criblé de 7 balles. Père de trois enfants, 32 ans, il était le vice président de l’association paysanne pour la défense du Putumayo, et membre de l’Association nationale de Fensuagro [voir plus loin].
 
Le 8 août, à Saravena, département d’Arauca, la victime a été Luis Mayusa Prada, de 46 ans, qui ce jour là accompagnait un de ses quatre enfant à un rendez-vous chez un médecin. A son retour chez lui à 8 h du matin, il a été abattu par des nervis, sur lesquels on n’a aucune information à ce jour. Mayusa se trouvait à Saravena, après avoir été dans le département de Meta, où quelques jours auparavant il faisait partie de la sous direction de la CUT de son ex département.
Des cas plus impressionnants
 
Parmi les 38 cas de syndicalistes assassinés cette année, il faut mentionner, vu leur impact national, celui de Guillermo Rivera Fúquene, président de Sinservpub, dont le cadavre est apparu le 15 juillet à Ibagué, trois mois après sa disparition dans la région de Tunal, à Bogotá ; et celui de Leonidas Gómez Roso, employé du City Bank et dirigeant de l’Union nationale des employés de banque (UNEB). Il a été assassiné le 7 mars à Bogotá, le lendemain de la Marche nationale contre le para militarisme et toutes les formes de Violence, dont il était un des militants.
 
On se souvient aussi de l’attentat du premier avril à Valle del Guamez, département de Putumayo, avec la mort de Luz Mariela Díaz López, de l’Association des éducateurs de Putumayo, enceinte au moment de sa mort. Avec elle, le syndicaliste Emerson Iván Herrera mourut également assassiné.
 
Les 38 assassinats font partie d’un ensemble de 200 violations commises depuis le début de l’année contre la vie, la liberté et l’intégrité des travailleurs syndicalisés, et qui incluent également des menaces, des arrestations arbitraires, des disparitions violentes, des attentats et d’autres formes de violence.
 
La Centrale unitaire des travailleurs (CUT) a été la plus touchée par cette flambée de crimes. 29 syndiqués assassinés appartenaient à cette Centrale. 5 autres à des syndicats proches de la CGT, et 4 à des organisations non confédérées.
 
Le syndicat le plus attaqué est le Fensuagro (Fédération syndicale nationale unitaire de l’agriculture et de l’élevage), adhérent à la CUT, avec 5 cas d’homicide. Et aussi le Syndicat unitaire des travailleurs de l’éducation du Valle (Sutev), avec 4 homicides. L’Association des éducateurs du Norte de Santander et le syndicat des travailleurs del IMPEC, ont perdu trois adhérents assassinés.
 
On est frappé par le degré d’impunité qui, jusqu’à présent, entoure ces crimes. D’après les informations disponibles sur ces faits, il n’y a eu que deux arrestations.
 
A Santander les menaces augmentent Situation préoccupante à Santander à cause de menaces

Une autre circonstance préoccupante est l’augmentation des syndicalistes menacés de mort, surtout dans le département de Santander. Alors que dans tout le pays on enregistre cette année 125 cas de menaces, à Santander c’est une liste de 57 cas de syndicalistes menacés, c’est-à-dire presque la moitié du total national dans ce seul département.
 
Los autres départements les plus touchés par les menaces sont Antioquia, où on a dénoncés 22 cas, Valle del Cauca 9 cas, et Norte de Santander avec 7 cas.
 
La liste complète de syndicalistes assassinés en Colombie du premier janvier 2008 jusqu’au 25 août est la suivante :
 
NOM DE SINDICALISTE
DATE
MUNICIPALITÉ
SINDICAT
 
 
ZULUAGA MARIO
 
02-ENE-08
 
MEDELLIN
 
ASMEDAS
 
 
PÉREZ MONTES ISRAEL ANDRÉS
 
11-ENE-08
 
VALLEDUPAR
 
SINTRADRUMMOND
 
 
PÉREZ ZAPATA RAMIRO DE JESÚS
 
12-ENE-08
 
SAN JERONIMO
 
ADIDA
 
 
GONZÁLES ISRAEL
 
24-ENE-08
 
SAN ANTONIO
 
FENSUAGRO
 
 
SUÁREZ LEAL JOSÉ YEBRAIL
 
28-ENE-08
 
BELLO
 
SIGGINPEC
 
 
DUARTE ACERO JOSE MARTIN
 
02-Feb-08
 
LA MACARENA
 
SINTRAMBIENTE
 
 
MESA PASACHOA MARIA DEL CARMEN
 
08-Feb-08
 
TAME
 
ASEDAR
 
 
TRUJILLO MARIA TERESA
 
09-Feb-08
 
SANTANDER DE QUILICHAO
 
ASOINCA
 
 
BENAVIDEZ SAMBONI ARLEY
 
09-Feb-08
 
BALBOA
 
ANTHOC
 
 
GIRALDO MAMIÁN JOSÉ
 
09-Feb-08
 
LA VEGA
 
ASOINCA
 
 
CARVAJAL RAMÍREZ CARMEN CECILIA
 
04-Mar-08
 
OCANA
 
ASINORT
 
 
GOMEZ ALZATE GILDARDO ANTONIO
 
07-Mar-08
 
MEDELLIN
 
ADIDA
 
 
GÓMEZ ROZO LEONIDAS
 
08-Mar-08
 
BOGOTA
 
UNEB
 
 
MUÑOZ BENAVIDEZ VÍCTOR MANUEL
 
12-Mar-08
 
AGUSTIN CODAZZI
 
ADUCESAR
 
 
BURBANO CARLOS
 
12-Mar-08
 
SAN VICENTE DEL CAGUÁN
 
ANTHOC
 
 
JIMÉNEZ MANUEL ANTONIO
 
15-Mar-08
 
PUERTO ASIS
 
FENSUAGRO
 
 
QUIROZ JOSE FERNANDO
 
16-Mar-08
 
PUERTO ASIS
 
FENSUAGRO
 
 
ASTROS AMAYA JOSÉ GREGORIO
 
18-Mar-08
 
CARTAGO
 
ASEINPEC
 
 
GONZÁLEZ MONTES ADOLFO
 
22-Mar-08
 
RIOHACHA
 
SINTRACARBON
 
 
TROCHEZ PEÑA JULIO CÉSAR
 
22-Mar-08
 
SEVILLA
 
SUTEV
 
 
HERRERA RUALES EMERSON IVÁN
 
01-Abr-08
 
VALLE DEL GUAMUEZ
 
ASEP
 
 
DÍAZ LÓPEZ LUZ MARIELA
 
01-Abr-08
 
VALLE DEL GUAMUEZ
 
ASEP
 
 
LEAL MEDINA RAFAEL ANTONIO
 
04-Abr-08
 
ARMERO
 
AICA
 
 
ARIZA OMAR
 
07-Abr-08
 
SEVILLA
 
SUTEV
 
 
GUTIERREZ RUIZ LUIS ENRIQUE
 
15-Abr-08
 
TAUSA
 
SINDESENA
 
 
CABALLERO ARIZA JESÚS HEBERTO
 
18-Abr-08
 
BARRANQUILLA
 
SINDESENA
 
 
RIVERA FUNEQUE GUILLERMO
 
28-Abr-08
 
IBAGUE
 
SINSERVPUB BTA
 
 
CHIQUILLO PASCUALES TOMÁS ALBERTO
 
10-May-08
 
ALGARROBO
 
SINTRAPROACEITES
 
SUR DEL CESAR
 
 
GELVES LUIS ORLANDO
 
11-May-08
 
TAME
 
FENSUAGRO
 
 
VERGARA SÁNCHEZ MARCELO
 
05-Jun-08
 
BUGA
 
SUTEV
 
 
PELÁEZ CASTAÑO FAVIER DARIO
 
13-Jun-08
 
CAICEDONIA
 
ASEINPEC
 
 
RECALDE ORDÓÑEZ WALTER ANIBAL
 
19-Jun-08
 
BUGA
 
ASEINPEC
 
 
MUÑOZ GUARÍN JOSE HUMBERTO
 
22-Jun-08
 
RESTREPO
 
SUTEV
 
 
MENDOZA CARREÑO HALY MARTÍN
 
09-Jul-08
 
CUCUTA
 
ASINORT
 
 
PALOMEQUE VALENCIA JESÚS
 
05-Ago-08
 
CUCUTA
 
ASINORT
 
 
MAYUSA PRADA LUIS
 
08-Ago-08
 
SARAVENA
 
CUT
 
 
GAMBOA MELÉNDEZ MANUEL EMIRSON
 
13-Ago-08
 
PUERTO ASIS
 
FENSUAGRO
 
 
GALEANO MARTÍNEZ JOSÉ OMAR
 
23-Ago-08
 
BUGA
 
FECOLOT